Le home trainer est-il utile quand il fait beau ?

Bientôt l'été les cyclistes s'adonnent à leur passion à l'extérieur
Les beaux jours reviennent et les cyclistes délaissent peu à peu les home-trainers pour s’adonner à leur passion en extérieur.

Pourtant, l’utilisation du home-trainer est une réelle alternative dans la pratique des cyclistes, pour parfaire sa condition quand il n’est pas possible d’aller en extérieur en effet, mais également pour s’entraîner spécifiquement. Même pendant l’été !

Tout au long de l’année, l’home-trainer est un parfait complément pour l’entraînement. C’est encore plus le cas cette année alors que les compétitions sont à l’arrêt pour la grande majorité des cyclistes avec les différentes restrictions sanitaires. Les cyclistes privilégient les sorties d’endurance aux sorties spécifiques. Pour continuer à travailler spécifiquement sa force, sa vélocité ou encore sa PMA (puissance maximale aérobie), il est très intéressant d’incorporer dans son programme ces prochains mois une ou deux séances sur home-trainer dans la semaine. L’avantage : une bonne séance d’home-trainer ne prend pas beaucoup de temps. 30 à 45 minutes suffisent pour travailler en qualité !

 

Alors que les modèles à trois rouleaux et ceux qui tiennent la roue arrière sont les principaux sur le marché, rappelons que le home-trainer « Till Start » combine les qualités des deux modèles. Pour faire la synthèse des deux, le home-trainer « Till Start » est composé de deux éléments : un support à l’avant qui permet de bloquer la roue avec un système de mâchoires pour pincer la jante avant et un autre support avec deux rouleaux qui se placent sous la roue arrière. Pendant l’utilisation, après un moment d’adaptation plus ou moins long en fonction de son expérience personnelle, on retrouve donc assez rapidement les « vraies » sensations du vélo.

Le modèle « Till Start », qui s’adapte à tous les types de roues et donc de vélos, avec différents réglages possibles sur le bloc avant, présente donc bien une alternative. La roue libre à l’arrière permet en effet de retrouver un pédalage classique du vélo en extérieur (même en danseuse !) et demande le gainage de tout le corps. Tout en étant fixé et sécurisé à l’avant. On retrouve d’ailleurs un pied réglable et ajustable sur le bloc avant pour les terrains meubles, afin de gagner en stabilité. De plus, l’installation est simple et rapide. Tout comme le rangement. Les deux éléments se fixent. Et l’ensemble, très léger (environ 6 kg), peut se transporter facilement dans un sac à dos.

légé et pliable

Pour finir, on sait que l’usage du home-trainer a été boosté par la crise sanitaire, notamment avec les home-trainers connectés qui permettent de rouler ensemble sur les applications de vélo virtuel. « Till Strart » possède son modèle « Power Connect ». L’application dédiée, « Tillstart Connect », permet d’avoir ses données de vitesse ou de puissance sans avoir de capteur de puissance, via une connexion Bluetooth. Le modèle connecté « Till Start », compatible avec les applications d’entraînement virtuel comme Zwift notamment, est d’ailleurs un des home-trainers qui permet de développer le plus de watts sur le marché. Un bon moyen pour rouler avec les amis et conserver son envie de toujours plus se dépasser… même à distance !

Auteur: Anaïs

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.